Travailler la compétence espace/temps pour développer la mobilité des personnes

Aujourd’hui, être mobile est pour une grande majorité des personnes en insertion socioprofessionnelle une injonction. La polyvalence et les horaires en décalé qu’imposent de nombreux emplois, font souvent du permis de conduire une nécessité. Les personnes en difficulté face aux savoirs de base expriment régulièrement les freins à la mobilité. La peur de se perdre, de ne pas savoir utiliser le GPS, de ne pas savoir naviguer sur Internet pour prendre un billet, ou les échecs répétés du permis de conduire sont aussi des motifs de leur entrée en formation dans nos structures.

  • 9 et 12 octobre 2020 à Bordeaux

Date limite d'inscription : 1 mois avant le début de chaque session

Aucun pré-requis demandé

Formatrices et formateurs accompagnant des publics en difficulté face aux savoirs de base

  • Prendre conscience de la diversité des angles d’approche de la notion d’espace (culturel, géographique, lié au temps…).
  • Comprendre les enjeux liés à la mobilité dans le contexte sociétal actuel.
  • Repérer les enjeux motivationnels liés au déplacement (mobilité personnelle, professionnelle, familiale…)
  • Se familiariser avec une démarche pédagogique dans le but de proposer des ateliers sollicitant cette compétence pour favoriser les déplacements des apprenants.
  • Construire plusieurs outils adaptables à plusieurs profils et/ou niveaux (illettré, analphabète) répondant à un ou plusieurs besoins repérés (utilisation du GPS, le code de la route, utiliser les applications numériques pour se déplacer…)
  • Identification des contextes dans lesquels s’inscrivent les représentations spatiotemporelles (culturel, intrinsèque, géographique…)
  • Identification des besoins et des demandes des apprenant·e·s pour pouvoir comprendre les questions de la mobilité et pour construire des réponses.
  • Repérage des freins et des leviers à la mobilité des apprenant·e·s
  • Présentation d’ateliers menés auprès d’apprenant·e·s : déplacement et pré apprentissage du code de la route (contexte, public, objectifs, compétences travaillées)
  • Découverte d’outils et de supports déjà utilisés dans le cadre d’ateliers liés à la mobilité (jeux type Doble, questionnaires en ligne, mise en situation, GPS, cartes interactives sites Internet…)
  • Construction de la première séance de formation d’un atelier sur le déplacement.
  • Création d’outils, de supports pédagogiques à visée des apprenant·e·s (utilisation des téléphones portables, des supports numériques, GPS…)
  • Présentation de démarches, d’ateliers et d’outils
  • Témoignages d’apprenants (audio et films)
  • Jeux collectifs
  • Remue-méninges
  • Mise en situation
  • Travaux en groupe, en sous-groupes

Aucune condition matérielle demandée

  • Delphine MASSON, formatrice en formation de base à l’ALSIV Poitiers