La communication interculturelle

  • 18 juin 2020 à Niort

Date limite d'inscription : 1 mois avant le début de chaque session

Aucun pré-requis demandé

Formatrices et formateurs (bénévoles ou salarié·e·s), référent·e·s de structures de proximité, s’adressant à des personnes non francophones

Favoriser la relation interculturelle et comprendre ce qui est sous-jacent à cette communication

– Processus d’incompréhensions réciproques :

  • Les préjugés et phénomènes d’ethnocentrisme
  • Les lunettes culturelles et les zones sensibles
  • La dissonance cognitive
  • Les positions minoritaires et majoritaires
  • Les difficultés d’anticipation

– La communication interculturelle

  • Communication verbale et non verbale
  • Les trois démarches de Margalit Cohen Emerique, psychologue :
  • Savoir se décentrer
  • Entrer dans le système de l’autre
  • Médiation/négociation

– Le positionnement du professionnel et ses limites

Apports théoriques, échanges sollicitant l’implication et la réflexion de chacun, support vidéo permettant l’analyse de communication non verbale

Aucune condition matérielle demandée

  • Amélie Rouquet, travailleuse sociale et formatrice sociolinguistique, Toit du Monde