Être référent·e pédagogique dans une structure de proximité

  • 18 et 19 juin 2020 à Bordeaux
  • 10 et 11 septembre 2020 à Limoges

Date limite d'inscription : 1 mois avant le début de chaque session

Aucun pré-requis demandé

Coordinateur.trice.s ou responsables pédagogiques (bénévoles ou salarié.e.s), d’ateliers associatifs dits d’alphabétisation, lutte contre l’illettrisme, savoirs de base, Français Langue Etrangère (FLE), Français Langue d’Intégration (FLI) ou de Savoirs Sociolinguistiques (ASL).

  • Situer sa structure dans l’environnement linguistique, social et professionnel du territoire.
  • Définir une offre de formation. Rédiger une charte d’engagement pour le recrutement des formateur.rice.s bénévoles, animer des réunions pédagogiques.
  • Accueillir, positionner, suivre la progression des apprenant.e.s.
  • Tour d’horizon des différent.e.s acteur.rice.s et dispositifs de la formation de base.
  • Les différents publics et leurs motivations : la grande variété des réponses possibles ; définitions des publics, des offres de formation et des organisations pédagogiques qui les sous-tendent.
  • Comment définir son offre de formation.
  • Accueillir le public : la fiche d’entretien. Positionner un.e apprenant.e : quelques repères sur le Cadre Européen Commun de Références pour les Langues (CECRL), le positionnement des personnes en situation d’illettrisme. Quelques indications sur les durées de parcours d’acquisition et la progression des apprenant.e.s.
  • Les contenus de cours et les organisations pédagogiques : quelle taille pour les groupes ? Individuel ou collectif ?
  • Le recrutement et l’accompagnement des formateur.rice..e.s bénévoles : l’utilité d’une charte

Apports Théoriques, exemples de supports, travail en sous-groupes, échange de pratique

Aucune condition matérielle demandée

  • Marie-Claire DURUSSEL, CRIA Nouvelle-Aquitaine
  • Marie-Claire DURUSSEL, CRIA Nouvelle-Aquitaine