Accompagner les apprentissages des personnes en situation d’illettrisme avec troubles « dys »

Certaines situations d’illettrisme sont associées à des troubles Dys (dyslexie, dysorthographie) qui n’ont pas été détectées ou prises en compte dans l’enfance. Or, dans notre société, l’écrit et les pratiques de lecture et d’écriture occupent une place importante dans le monde professionnel comme dans les formations. Les troubles « dys » peuvent représenter une contrainte supplémentaire à l’acquisition de nouveaux savoir et savoir-faire. Au cours de ces journées, nous aborderons l’écrit et les troubles « dys » à partir de l’accessibilité des supports d’apprentissage mais aussi des pratiques en lecture et écriture dans le contexte de l’insertion et l’inclusion sociale et professionnelle.

Les contenus des 2 dernières journées trouvent leur source dans la réflexion menée avec le groupe de recherche « Construction du sujet lecteur-scripteur et rapport à l’écrit » (Laboratoire LIDILEM, UGA)[1].

[1] https://lidilem.univ-grenoble-alpes.fr/thematiques-recherche/actions-recherche/construction-sujet-lecteur-scripteur-et-rapport-lecrit

  • 22 mai (am) et 8-9 juin 2023 à Niort
  • 29 septembre (matin), 5 et 6 octobre 2023 à Bordeaux

Date limite d'inscription : 1 mois avant le début de chaque session

Avoir un lieu pour pratiquer les contenus abordés pendant cette formation et avoir participé au module « intervenir auprès de personnes en situation d’illettrisme ».

Formateur.rice.s qui interviennent auprès de personnes en situation d’illettrisme.

Objectif général :  Connaître et reconnaitre les troubles « Dys » et accompagner vers une meilleure prise en main des potentiels et ressources en lien avec le français écrit.

Objectifs spécifiques :

  • 1ère demi-journée en visio : connaître et distinguer les différents troubles « Dys »
  • Jour 2 : se représenter les troubles d’apprentissage « dys » ; identifier les codes et normes de la culture de l’écrit ; mettre en place des préalables utiles aux apprentissages avec troubles « dys »
  • Jour 3 : identifier des ressources et aides pour l’écriture et la lecture ; faciliter le recours à la production d’écrits

Les troubles « dys » et associés : représentations et connaissances du groupe.

Les codes, normes et usages de l’écrit.

Les conditions préalables et favorables aux apprentissages avec troubles « dys ».

Les ressources et aides aux apprentissages.

Les aides à la lecture et écriture au quotidien.

1ère demi-journée avec des apports de définition et d’illustrations.

2 autres jours de formation : Accessible aux personnes en situation de handicap. Animation basée sur les interactions et la prise en compte du contexte d’intervention des participant.e.s. Mises en situation à partir de cas de formation et d’écrits d’apprenant.e.s apportés par les participant.e.s et par la formatrice.

En amont, questionnaire individuel de recueil des attentes, à l’issue de la formation, questionnaire de satisfaction et bilan individuel.

Aucune

  • Sophie Dupont, formatrice intervenant au Centre de rééducation Professionnelle de La Tour de Gassies, Marie-Hélène LACHAUD, Docteure en sciences du langage, didactique et linguistique, membre du LIDILEM (Université de Grenoble Alpes), du Pôle Formateurs ECLER et du Groupe de recherche sur les techniques d’explicitation (Grex2).
  • Sophie Dupont, formatrice intervenant au Centre de rééducation Professionnelle de La Tour de Gassies, Marie-Hélène LACHAUD, Docteure en sciences du langage, didactique et linguistique, membre du LIDILEM (Université de Grenoble Alpes), du Pôle Formateurs ECLER et du Groupe de recherche sur les techniques d’explicitation (Grex2).