[Aller au menu]

Formation de base en entreprise en Aquitaine

Savoirs de base en situation professionnelle

Le "Référentiel des Compétences Clés en Situation Professionnelle" de l'ANLCI, né de la volonté des OPCA, est un véritable outil qui permet de faire le lien entre les capacités de base d'une personne et leur mise en oeuvre dans le contexte de travail. Il permet un diagnostic  fonctionnel direct sur le poste de travail des individus et peut ainsi aboutir à une meilleure compréhension des difficultés rencontrées par ces derniers liées à l'illettrisme. En savoir plus :  RCCSP

Textes législatifs concernant l'illettrisme en formation professionnelle (en pièce jointe).

 Illettrisme et emploi - Rapport du Conseil d'Orientation pour l'Emploi (en pièce jointe).

La sécurisation des parcours professionnels : Rapport présenté par Mme Edith ARNOULT-BRILL, Conseil Economique et Social 2007 - La Documentation Française (en pièce jointe).

Dans l'entreprise : la maîtrise de la langue, une compétence professionnelle. Etude rédigée par Evelyne Le Boulanger, CLP, financée par le Fasild (Février 2005) (en pièce jointe).

"Défense deuxième chance" : favoriser l'insertion professionnelle des jeunes.  Ce rapport présente le dispositif "Défense deuxième chance" qui vise à favoriser l’accès à l’emploi des jeunes qui en sont le plus éloignés. (GENG Françoise, La Documentation Française, Journal officiel de la République française, avis et rapports du Conseil économique et social - 2006) (en pièce jointe).

Quel accès à la certification pour les publics peu qualifiés ? Actes de la journée d’échanges organisée par le GIP Qualité de la formation de Poitiers le jeudi 16 septembre 2004 (en pièce jointe).

La maîtrise de la langue française en milieu professionnel. Vous trouverez en pièce jointe le "Notes et documents" n° 53 (Octobre 2005) sur "La maîtrise de la langue française en milieu professionnel : quels enjeux pour les salariés et les entreprises ? Actes du colloque du 8 Juin 2005".

Thèse sur des opérateurs illettrés en situation de travail. Une thèse de Gilbert MORLET sur "L’analyse des compétences mises en oeuvre par des opérateurs illettrés en situation de travail" (Sciences de l’Education, Université de Nancy II, 2005).

Compétences de base en entreprise

Exemples d'actions en Aquitaine : Quartz de Dordogne, Collectivité Territoriale, Présentation aux entreprises, exemple type d'action.

Argumenter pour mettre en place des actions.  Nous vous proposons des "aide-mémoires". Ils sont destinés à développer les arguments destinés aux différents acteurs quand on souhaite mettre en place une action destinée à développer les compétences de base des salariés : entretien avec un salarié, les objections des encadrants, les objections des salariés, impliquer l'encadrement.

Compétences de base et emploi : situations qui posent problème. Exemples et cas concrets en Aquitaine.

Guides : pour les prescripteurs, pour des formateurs

Ces guides ont été conçus pour permettre d’identifier les personnes concernées par l’acquisition des compétences de base.

Les OPCA

Les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) sont chargés de la collecte des fonds de la formation professionnelle des entreprises. Ils sont gérés par les partenaires sociaux. Plusieurs d’entre eux ont choisi la "formation de base en entreprise" comme un de leurs axes de travail.

Liste des OPCA

Uniformation : les essentiels

Les OPCA s'engagent

La convention–cadre entre le Fond Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP) et l’Etat a été signée le 12 février 2013

En 2013, le FPSPP  disposera d’un budget de 892 millions d’euros pour accomplir une partie de la feuille de route arrêtée avec l’Etat pour la période 2013-2015. 54 millions d’euros seront consacrés dès cette année à la lutte contre l’illettrisme et l’acquisition de socle de compétences.

Pour les trois années à venir, le FPSPP et l’Etat ont décidé d’affecter les ressources du Fond aux trois objectifs suivants :

- l’accès à l’emploi des jeunes ;               

- le maintien et l’évolution dans l’emploi des salariés les plus fragiles ;

- la sécurisation des salariés et des demandeurs d’emploi confrontés à des mutations économiques et à des reconversions professionnelles.

Ces priorités sont actées dans la convention-cadre 2013-2015 signée le 12 février 2013 par le FPSPP et l’Etat en présence des Ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, Michel Sapin et Thierry Repentin.